Vous êtes ici

Historique

    Texte de Gérard Chorvot

     

    Commission Inventaire jusqu'en 1992 :

    Elle a pour objet principal de recenser les informations relatives aux découvertes des phénomènes karstiques du département, en provenance des clubs, individuels ou particuliers. Il peut s'agir d'une nouvelle cavité ou d'une progression dans un réseau déjà connu, d'une exurgence ou d'une perte, d'un effondrement caractéristique ou d'une doline.

    Au bureau de gauche à droite : Rolland Brun, Claude Paris, Denis Motte, Maryse BRUGGER

    Salle des fêtes de Montrond-le-Château, Assemblée Générale CDS25 1989.

    (Photo extraite du Tome V inventaire spéléo du Doubs, GIPEK)

     

    A partir de 1986, le Comité Départemental sous la présidence de Gérard Chorvot,lance le projet de réalisation d'un inventaire spéléologique couvrant l'ensemble du département du Doubs, s'appuyant sur l'initiative de la commission inventaire placée sous la responsabilité de Denis Motte.

    Pour des raisons d'organisation, à partir de 1993, il est apparu nécessaire que cette commission en charge d'un travail considérable vole de ses propres ailes, avec une autonomie indispensable et la responsabilité exigée, tout en conservant les liens avec l'ensemble de la communauté spéléologique et notamment le CDS. C'est pourquoi en 1993, a été créé le Groupement pour l'Inventaire la Protection et l'Etude du Karst, catalyseur des énergies.

    Le département a été scindé en quatre zones géographiques dont chacune a fait l'objet d'un ouvrage particulier. Un découpage par cantons et communes a été adopté et chaque secteur confié aux meilleurs spécialistes connus, impliqués dans les clubs locaux, formant un réseau, une équipe et somme toute, une couverture départementale bien étendue et répartie.

     

    Etapes de recherches :

    1988 : Parution du Tome I (392 pages) concernant la partie nord-est du département.

    1991 : Parution du Tome II (332 pages) concernant la partie nord-ouest du département.

    1996 : Parution du Tome III (599 pages) concernant la partie centrale du département. C'est dans cette zone que l'on rencontre les plus grandes cavités avec, en particulier, le réseau du Verneau, long de plus de 32 500 mètres.

    2004 : Parution du Tome IV (491 pages) concernant la partie sud-est du département.

    2012 : Parurion du Tome V (622 pages) concernant l'acualisation des 4 tomes précédents avec compléments et nouveautés, accompagné d'un indispensable index général de l'œuvre complète.

    L'ensemble comporte plus de 5500 références concernant les divers phénomènes karstiques localisés, décrits, topographiés, illustrés.

    Chaque tome contient un certain nombre d'articles techniques et scientifiques qui viennent en complément de l'inventaire au sens strict. Cet ouvrage de 2012 constitue l'événement spéléologique de l'année. Il représente huit années de recherches par les clubs locaux et la synthèse de leurs travaux particulièrement utile à la science et à la société.

    L'aventure fédératrice engagée en 1986, dure depuis 26 années avec les clubs du Doubs, travail bénévole absolument exemplaire et unique mais encore insuffisamment reconnu.

    Bien que collectif puisque plus de 200 spéléologues s'activent en général sur le terrain au sein des divers groupes locaux, l'organisation et les responsabilités sont immenses.

    Les responsables successifs :

    Tome I : Denis Motte

    Tome II : Gérard Chorvot

    Tome III : Christian Brugger et Benoît Decreuse

    Tome IV : Denis Motte

    Tome V : Denis Motte

    L'harmonie bien que difficile à ses débuts, compte tenu des hommes et idées divergentes dans les années 1984 au sein de nos organismes, est venue peu à peu s'installer face à un défi d'intérêt général bien compris des clubs du Doubs, qui adhérèrent avec passion et volonté à ce projet grandiose et incertain, mais aussi non sans risque financier.

    Dans l'ombre, les dirigeants durent rechercher des partenaires financiers et de nombreuses entrevues et réunions furent engagées avec les collectivités diverses dont notamment le Conseil Général du Doubs sur la base d'un programme bien élaboré autour de Denis Motte.

    Grâce à une union sacrée des instances autour de ce thème comme la Ligue et le CDS, les responsables ont tenus les rênes en bonne entente et cordialité durant ce long temps, dans l'intérêt de notre activité, merci à Benoît Decreuse, Rolland Brun et Emmanuel Ruiz.

    Se sont succédés autour de ce programme sans la possibilité de citer chacun il convient de mentionner au risque d'en oublier, à titre divers, des dirigeants attentionnés à cette tâche, au fur et à mesure des années et du temps, au coeur du GIPEK : Gérard Chorvot, Denis Motte, Christian Brugger, Claude Paris, Benoit Decreuse, grâce à eux, bien suivis par les clubs, ce travail titanesque voit enfin son aboutissement en 2012, après tant d'années de continuité et d'immersion dans les veines de notre chère terre de ce coin de Comté.

    Denis Motte enfin a pris avec entrain et courage une grande part de charge de travail pour différents tomes, permettant d'assurer la stabilité de l'édifice et sa continuité, assurant encore la concentration du travail pour le Tome V. Qu'il en soit plus particulièrement remercié.

    Mais l'aventure continue et l'informatique aidant, les perspectives sont dorénavant infinies ! ...